collaborative art




︎ [English below]

    Julie Ramage (1987, France) est artiste visuelle et docteure en Histoire et Sémiologie du Texte et de l’Image. Elle explore les relations complexes se tissant entre l’homme et le lieu qu’il occupe. Ce travail implique la mise en place de protocoles de recherche collective ou d'enquêtes sur le terrain qui lui permettent de proposer des formats alternatifs au reportage : microéditions, installations vidéo... Les pièces créées font appel aux sciences humaines et sociales, ainsi qu'à l'histoire politique et sociale des techniques utilisées, telles que le collodion humide ou le moulage.

    Initialement formée en littérature et arts à l’Université Paris-Diderot, elle apprend la photographie au Smith College de Northampton (USA) et se spécialise dans les techniques du XIXe siècle au Center for Alternative Photography de New York (aujourd'hui Penumbra Foundation).

    En 2014, elle est sélectionnée pour le programme Nearch-Art et archéologie et accueillie en résidence au CENTQUATRE à Paris, en binôme avec l’archéologue Olivier Royer-Pérez.  En 2015, elle commence à collaborer avec Bétonsalon-centre d’art et de recherche, avec qui elle initie le programme de recherche et création Co-Workers à destination des publics incarcérés. Avec l'artiste Marina Ledrein, elle a fondé BLACKCUT, structure de production et de diffusion collaborative qu'elle co-dirige aujourd'hui.

    Son travail a été présenté en France (Centre Pompidou, Cité Internationale des Arts, CENTQUATRE, Musée de l’Homme, Chapelle des Beaux-Arts de Paris, Le Cube, Maison Européenne de la photographie...), aux États-Unis, en Argentine et en Espagne. En 2018, elle est lauréate du dispositif FoRTE. Elle est actuellement en résidence à la Cité internationale des arts de Paris et a été nommée Coup de coeur du jury dans le cadre du Prix le Bal de la Jeune Création.


︎ CV : [FR] / [EN]


All of the photographs on this site are protected under the Copyright
© All rights reserved copyright JULIE RAMAGE



EVENTS
Deal toys, Cité internationale des arts_ du 25 mai au 21 juin 2020 Sortie de résidence_Exposition personnelle

Money, money, money, Bétonsalon-centre d’art et de recherche_les 20 et 21 juin 2020

Dans le cadre des Journées Européennes de l’Archéologie


︎ [English version] ︎


    Julie Ramage (1987, France) is a visual artist and holds a PhD degree in humanities and arts. She investigates the complex relationships between people and the spaces they occupy. Her work utilizes collective research protocols and field enquiries which allow her to create documentary art pieces such as experimental photography series, magazines and video installations. Her creative pieces are inspired by the humanities and social sciences and make references to the political history of the tools she uses, like wet-plate collodion or casting.

    Julie Ramage studied humanities and arts in Paris-Diderot University, photography in Smith College (Northampton, USA) and specialized in XIXth century alternative photographic processes in the New York Center for Alternative Photography (now the Penumbra Foundation).

    In 2014 she was selected for the NEARCH program and was an artist-in-residence at CENTQUATRE-Paris with the archaeologist Olivier Royer-Perez. Since 2015, she has worked with the Bétonsalon art center with whom she launched the Co-Workers prison art and research platform. With the help of visual artist Marina Ledrein, she created BLACKCUT, a collaborative art production and distribution platform she codirects.

    Her work was exhibited in France at the Centre Pompidou, Cité Internationale des Arts, CENTQUATRE, Chapelle des Beaux-Arts de Paris, Le Cube, Maison Européenne de la photographie and other parts of the world including the United States, Argentina and Spain. In 2018, she was awarded the FoRTE grant. She is currently an artist-in-residence in Paris Cité internationale des Arts and was nominated as Coup de coeur du jury for the prize Le Bal Jeune Création.